Le test de maintien de l'éveil ou TME pour explorer la somnolence

Woman sleeping with her TV on

examen du sommeil

Qu'est-ce qu'un test de maintien de l'éveil ?

Le test de maintien de l’éveil (TME) est un examen médical qui vise à évaluer la capacité d’un individu à résister à l’endormissement dans des conditions propices au sommeil. Il s’agit d’une méthode diagnostique utilisée en médecine du sommeil pour évaluer la somnolence chez les patients présentant des troubles du sommeil. L’examen de TME est prescrit chez les personnes souffrant de somnolence diurne, de narcolepsie, d’hypersomnie, de l’apnée du sommeil et d’autres troubles du sommeil afin de déterminer leur capacité à rester éveillé.

Quelles sont les indications à la réalisation d'un test de maintien de l'éveil ?

Les indications à la réalisation d’un test de maintien de l’éveil sont la somnolence diurne excessive, la narcolepsie, l’hypersomnie et les autres troubles du sommeil. Le test de maintien de l’éveil est particulièrement préconisé chez les personnes souffrant de somnolence diurne afin de déterminer leur capacité à rester éveillé dans des conditions propices.

Comment le test de maintien d'éveil évalue la somnolence ?

Le test de maintien d’éveil évalue la somnolence à l’aide de l’enregistrement de l’activité électrique du cerveau (EEG). Le but est de mesurer la capacité à résister à l’endormissement dans des conditions propices à l’endormissement. Cette mesure est réalisée à l’aide d’un test itératif de latence, qui permet de mesurer la capacité à rester éveillé dans des conditions favorisant l’endormissement. 

Les patients sont installés confortablement dans un fauteuil, avec un enregistrement de l’activité du cerveau et différents capteurs installés sur le cuir chevelu. Le test consiste en quatre périodes séparées de deux heures chacune, au cours desquelles le patient doit résister à l’endormissement toutes les 40 minutes dans des conditions propices à l’endormissement.

Qu'est-ce que la somnolence diurne ?

La somnolence diurne est un état dans lequel un individu éprouve une difficulté à rester éveillé dans des conditions propices à l’endormissement. Elle peut être causée par une privation de sommeil, un environnement propice au sommeil ou une pathologie sous-jacente.

Quels sont les risques et conséquences de la somnolence ?

Les risques et conséquences de la somnolence sont la reprise de la conduite, les accidents liés à la somnolence et les troubles du sommeil. La conduite automobile est particulièrement à risque en cas de somnolence, car elle peut entraîner des accidents graves.

Comment se déroule un TME ?

Le test de maintien de l’éveil se déroule dans un laboratoire du sommeil, où le patient est confortablement installé dans une pièce avec une lumière tamisée. Différents capteurs sont installés pour enregistrer l’activité électrique du cerveau. Le test consiste en quatre périodes séparées de deux heures chacune, au cours desquelles le patient doit rester éveillé. Chaque période de 40 minutes est entrecoupée par des intervalles de 2 heures pour permettre au patient de résister à l’endormissement.

Avant tout examen du sommeil, il est recommandé de se lever à 6h au plus tard, de prendre un déjeuner léger et de porter des vêtements confortables durant la totalité du test. Le contexte est similaire à une journée ordinaire, afin de permettre une évaluation de la somnolence dans des conditions réelles.

Quelles différences entre test de maintien de l'éveil et test de latence au sommeil ?

Le test de maintien de l’éveil se différencie du test de latence au sommeil, qui mesure la capacité à s’endormir plutôt que la capacité à rester éveillé. Le test de latence au sommeil mesure le temps qu’il faut à un individu pour s’endormir durant la totalité du test.

Quelle est la prise en charge d'un test de maintien d'éveil ?

La prise en charge d’un test de maintien de l’éveil est réalisée dans le cadre d’examens du sommeil, qui comprennent également les tests de vigilance. Ces examens sont pris en charge par l’Assurance Maladie.

Où peut-on réaliser un test de maintien de l'éveil ?

Un test de maintien de l’éveil peut être réalisé dans un laboratoire du sommeil, où le patient est confortablement installé dans une pièce avec une lumière tamisée. Il est conseillé de prendre un déjeuner léger avant de quitter son domicile et de porter des vêtements confortables durant la totalité du test. Le contexte est similaire à une journée ordinaire, afin de permettre une évaluation de la somnolence dans des conditions réelles.

Pathologies

L’apnée du sommeil est la pathologie du sommeil la plus fréquente.

Le syndrome des jambes sans repos peut être exploré grâce à une polygraphie.

Rendez-vous

Consultez rapidement à l’Institut des Troubles du Sommeil.

FAQ

Questions fréquentes

La base de remboursement de la Sécurité Sociale est de 120,96€ (code CCAM AMQP009), le tarif comprenant le dépassement d’honoraire est d’environ 200€ chez Somnology. Votre mutuelle peut éventuellement prendre en charge une partie ou la totalité de ce dépassement.

La base de remboursement est de 120,96€ par l’Assurance Maladie, auquel peut s’ajouter un complément de prise en charge par votre complémentaire santé.

Rendez-vous

Prendre rendez-vous pour un TME

Nos médecins du sommeil réalisent des TME quotidiennement et explorent chaque année le sommeil de plusieurs centaines de patients.

Prendre rendez-vous en ligne Doctolib